Les églises romanes en Pays d'Angoulême

ÉGLISE SAINT-CYBARD DE ROULLET-SAINT-ESTEPHE - 1

L'église Saint-Cybard de Roullet-Saint-Estèphe fut bâtie au cours du XIIe siècle à l'emplacement d'un édifice plus ancien dont il reste des traces à la base des murs. Cette première construction dépendait de l'abbaye de Saint-Cybard qui lui donna son vocable. Au milieu du XIIe siècle, elle est reconstruite et rattachée à la cathédrale Saint-Pierre. Comme de nombreuses autres églises, Saint-Cybard fut influencée par le modèle de la cathédrale d'Angoulême et son système de voutement « à file de coupoles ». Ses qualités architecturales, entièrement en pierre de taille, sont indéniables. Elle fut classée dès 1840 sur la première liste des monuments historiques et restaurée par l'architecte Edouard Warin sous la responsabilité de Paul Abadie Fils de 1873 à 1878. Les travaux portent sur la reconstruction du clocher endommagé par la foudre en 1872, en y ajoutant des clochetons aux angles. La façade très largement remaniée reprend la répartition tripartite de celle de la cathédrale. Des vitraux signés Edouard Dideron sont mis en place dans les sept baies de l'abside. Le vitrail représentant Sainte-Cécile, est une création de l'atelier Dagrant au début du XXe siècle. Les sculptures des chapiteaux à l'extérieur comme à l'intérieur de l'édifice offrent une grande diversité de thèmes (feuilles d'acanthes, palmettes, oiseaux buvant dans un calice évoquant l'Eucharistie....). L'église est particulièrement bien mise en valeur depuis les restaurations entreprises en 2017. Classée Monument Historique en 1840
 

Accès :

Langues étrangères :

Equipements :

Moyens de paiement :

Catégories : Cuisine traditionnelle, Brasserie

(moyenne - false avis)

5 photos postées par les utilisateurs